Les Etats sont les opérateurs incontournables de ce programme. Il ne peut avoir de structuration du secteur informel et des petits métiers en organisations de l'économie sociale et solidaire dans aucun pays sans intervention de son Etat :

1.      D'abord, l'Etat a le devoir de mettre sur pied un environnement institutionnel adéquat sur la promotion de la culture du don de soi et/ou l'engagement solidaire dans les mœurs de ses populations ;

2.      Ensuite, il doit apporter son ferme soutien et susciter celui de la coopération internationale à la création, la reprise et/ou le développement des organisations de l'économie sociale et solidaire (ESS) dans ce pays ainsi qu'à ceux des réseaux nationaux de ces entreprises (subventions, avantages fiscaux et douaniers, facilités de communication et/ou de formation, aménagement du territoire, ...) ;

3.      Enfin, chaque Etat est tenu de promouvoir une politique efficiente de suivi et surtout de contrôle des entreprises de l'économie sociale et solidaire de ce pays sans y intervenir.

________________________________________________________________________________________________

Cette partie est réservée aux Etats qui souhaitent intervenir dans le PADES:

Formulaire d'Identification