Accueil Le Fonds d'Investissements Solidaires en Afrique

A- INTRODUCTION:Le Fonds d'Investissements Solidaires en Afrique (FISA) est un GIE spécilisé dans la recherche, la promotion, la vulgarisation et la diffusion des finances solidaires de NUT, le pôle financier de LA FONDATION D'AFRIQUE.

B- OBJET:Le FISA a pour objet:

  • La mise au point des circuits financierssolidaires en Afrique;nut
  • La promotion de savoir-faire financiers solidaires en Afrique et dans le monde.

B1- Les circuits financiers solidaires : (www.finansol.org).

B2- Les savoirs-faires solidaires sont des outils de collecte de l'épargne solidaire. Ils sont de deux (02) types :

  • L‘investissement solidaireou l'épargne placée, soit sous forme d'entrée dans les structures financières solidaires, soit sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire.
  • L'épargne de partage ou l'épargne déposée sur des supports classiques (livrets bancaires, FCP, ...) mais assortie du reversement d'une partie des intérêts à des activités sociales et solidaires.

C- LES MEMBRES:Les membres du FISA sont de trois (03) ordres:

1)- Les membres titulaires ou les apporteurs de financements solidaires :

  • Les organismes privés de financement du développement en dons;
  • Les Etats et autres personnes morales publiques et multilatérales (collectivités locales, institutions, fonds publics ou multilatéraux ...) en subventions;
  • Les bailleurs de fonds Africains, Non-Africains et/ou multilatéraux: institutions internationales de financement du développement, réseaux d'associations, de fondations, de sociétés de capital risque, de sociétés financières, de clubs d'investisseurs, de sociétés foncières, de fonds, ...

2)- Les membres actifs ou les promoteurs de finances solidaires en Afrique et dans le monde. Il s'agit entre autres des réseaux de coopératives d'épargne et de crédit, de banques, de mutuelles d'assurance et de réassurance, d'organismes de garantis, .... Ils ont entre autres pour objet:

  • La mobilisation de l'épargne des communautés de base d‘Afrique et la recherche des financements solidaires en Afrique et dans le monde;
  • La gestion des comptes, financement des investissements, prestations de conseil et ingénierie financière, interventions en fonds propres et financement à l'international, crédit bail mobilier et immobilier, affacturage, activités de capital risque, de capital développement et de fusion acquisition, transfert d'argent, ...;
  • Diverses opérations d'assurance, de réassurance et/ou de micro-assurance;
  • Le financement de la structuration professionnelle du secteur informel et des petits métiers des villes et des campagnes d'Afrique et de sa diaspora.

3)- Les membres sympathisants ou les experts et/ou chercheurs en économie et/ou finances solidaires.

D- LES STRUCTURES ADMINISTRATIVES:Le FISA compte six (06) types de structures administratives :Logo_FISA

  1. La direction générale ;
  2. Les comités de gestion de collèges de membres;
  3. Les assemblées générales des membres de collèges ;
  4. Le conseil d'administration ;
  5. Le comité d'éthique ;
  6. L'assemblée générale de membres.

E- LES RESSOURCES:Les ressources du FISA proviennent :

  • Des revenus des activités ainsi que des biens meubles et immeubles de l'organisation;
  • Des dons et legs de toutes natures ainsi que des financements d'organismes nationaux et internationaux;
  • Des subventions des personnes morales et publiques.

F- PROGRAMMES : Montage de diverses structures d'épargne solidaire (clubs des investisseurs, banques solidaires, mutuelle d'assurance, ...).

F-1)- Les clubs d'investisseurs : Afrique Culture Finances et Afrique Développement Finances.

F11-Afrique Culture Finances est un réseau africain de clubs d'investisseurs dans les activités socioculturelles et environnementales de l'économie sociale et solidaire (ESS). Il devra compter un maillon dans chaque pays de ce continent.

Le maillon du pays dénommé X aura pour objet de :

  • Regrouper des hommes et des femmes décidés à promouvoir les circuits et les outils financiers solidaires à X ;
  • Promouvoir l'épargne solidaire parmi ses membres dans le but de favoriser la création, la reprise ou le développement des entreprises socioculturelles, sportives et/ou environnementales de l'économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations, groupements d'initiatives communes, comité de développement de villages ou de quartiers,...) à X en leur permettant de bénéficier d'un apport en fonds propres;
  • Promouvoir l'accompagnement de proximité à X pour aider à la réussite des projets des organisations de l'économie sociale et solidaire dans ce pays.

Les membres du maillons nationale de ce réseau sont les investisseurs solidaires qui remplissent les conditions suivantes:

  1. Etre une personne physique ou morale ;
  2. Adresser une demande d'adhésion au délégué provincial ou régional de l'association ;
  3. Présenter au moins deux (02) parrains membres de club.

Le maillon national compte cinq (05) types de structures administratives :

  1. Le secrétariat général ;
  2. Les délégations provinciales ou régionales ;
  3. Le conseil d'administration ;
  4. Le comité de surveillance ;
  5. L'assemblée générale de membres.

F12- Afrique Développement Finances est un réseau africain de clubs d'investisseurs dans les activités socio-économiques de l'économie sociale et solidaire (ESS). Il devra compter un maillon dans chaque pays de ce continent.

nutLe maillon du pays X aura pour objet de :

  • - Regrouper des hommes et des femmes décidés à promouvoir les circuits et les outils financiers solidaires à X ;
  • - Promouvoir l'épargne solidaire parmi ses membres dans le but de favoriser la création, la reprise ou le développement des entreprises socio-économiques de l'économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles, fondations, groupements d'initiatives communes, comité de développement de villages ou de quartiers,...) à X en leur permettant de bénéficier d'un apport en fonds propres ;
  • - Promouvoir l'accompagnement de proximité à X pour aider à la réussite des projets des organisations de l'économie sociale et solidaire dans ce pays.

Les membres du maillon national de ce réseau sont les investisseurs solidaires qui remplissent les conditions suivantes :

1. Etre une personne physique ou morale ;

2. Adresser une demande d'adhésion au délégué provincial ou régional de l'association ;

3. Présenter au moins deux (02) parrains membres de club.

Le maillon national compte cinq (05) types de structures administratives :

1. Le secrétariat général ;

2. Les délégations provinciales ou régionales ;

3. Le conseil d'administration ;

4. Le comité de surveillance ;

5. L'assemblée générale de membre.

F-2)- Les banques solidaires : Le Crédit Africain de Solidarité et de Développement (CASD) et Le Crédit Communautaire pour le Développement de l'Afrique (CCDA).

F21- Le Crédit Africain de Solidarité et de Développement est un réseau africain de banques mutuelles et solidaires spécialisées dans le financement de la création, la reprise et/ou du développement des sociétés de l'économie sociale et solidaire (ESS) en Afrique ainsi que la structuration socio-économique du secteur informel et des petits métiers des villes et des campagnes de ce continent en organisations de l'ESS. Il devra compter un maillon dans chaque pays de ce continent.

Le maillon du pays X aura trois (03) types de membres :

1. Les membres titulaires ou les opérateurs techniques de l'EES : ils pratiquent l‘investissement solidaire, l'épargne de partage et la structuration socio-économique du secteur informel et des petits métiers.

2. Les membres actifs ou les opérateurs sociaux de l'ESS : il s'agit des produits de la structuration socio-économique du secteur informel ou des entreprises de l'ESS existantes. Ils pratiquent l‘investissement solidaire c'est-à-dire l'épargne placée dans la structure financière aussi bien soit sous forme d'entrée dans la banque mutuelle que sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire et l'épargne de partage.

3. Les membres sympathisants ou les personnes physiques ou morales qui militent dans des membres titulaires et/ou actifs de la société financière mutuelle, ouvrent et font fonctionner un compte d'épargne solidaire dans celle-ci. Ils pratiquent l'épargne éthique, l'épargne de partage c'est-à-dire l'épargne déposée sur des supports classiques (livrets bancaires, FCP, ...) mais assortie du reversement d'une partie des intérêts à des activités sociales et solidaires et/ou l'épargne placée sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire.

Le maillon du pays X aura cinq (05) types de structures administratives :

1) Les Assemblées Générales de membres ;

2) Les Conseils d'Administration ;

3) Les Comités de Surveillance ;

4) La Direction Générale ;

5) Les Directions Régionales.

F22- Le Crédit Communautaire pour le Développement de l'Afrique est un réseau africain de banques mutuelles et solidaires spécialisées dans le financement de la création, la reprise et/ou du développement des sociétés de l'économie sociale et solidaire (ESS) en Afrique ainsi que la structuration socioculturelle du secteur informel et des petits métiers des villes et des campagnes de ce continent en organisations de l'ESS. Il devra compter un maillon dans chaque pays de ce continent.

Le maillon du pays X aura trois (03) types de membres :

1. Les membres titulaires ou les opérateurs techniques de l'EES : ils pratiquent l‘investissement solidaire, l'épargne de partage et la structuration socio-économique du secteurNut1 informel et des petits métiers.

2. Les membres actifs ou les opérateurs sociaux de l'ESS : il s'agit des produits de la structuration socio-économique du secteur informel ou des entreprises de l'ESS existantes. Ils pratiquent l‘investissement solidaire c'est-à-dire l'épargne placée dans la structure financière aussi bien soit sous forme d'entrée dans la banque mutuelle que sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire et l'épargne de partage.

3. Les membres sympathisants ou les personnes physiques ou morales qui militent dans des membres titulaires et/ou actifs de la société financière mutuelle, ouvrent et font fonctionner un compte d'épargne solidaire dans celle-ci. Ils pratiquent l'épargne éthique, l'épargne de partage c'est-à-dire l'épargne déposée sur des supports classiques (livrets bancaires, FCP, ...) mais assortie du reversement d'une partie des intérêts à des activités sociales et solidaires et/ou l'épargne placée sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire.

Le maillon du pays X aura cinq (05) types de structures administratives :

1. Les Assemblées Générales de membres ;

2. Les Conseils d'Administration ;

3. Les Comités de Surveillance ;

4. La Direction Générale ;

5. Les Directions Régionales.

F-3)- Une Mutuelle d'assurance : la Mutuelle Africaine d'Assurance et de Réassurance (MAAR).

La Mutuelle Africaine d'Assurance et de Réassurance est un réseau africain de mutuelles d'assurance, de réassurance et de micro-assurance spécialisées dans la création, la reprise et/ou du développement des sociétés de l'économie sociale et solidaire (ESS) en Afrique ainsi que la structuration socioculturelle du secteur informel et des petits métiers des villes et des campagnes de ce continent en organisations de l'ESS. Il devra compter un maillon dans chaque pays de ce continent.

Le maillon du pays X aura trois (03) types de membres :

1. Les membres titulaires ou les opérateurs techniques de l'EES : ils pratiquent l‘investissement solidaire, l'épargne de partage et la structuration socio-économique du secteur informel et des petits métiers.

2. Les membres actifs ou les opérateurs sociaux de l'ESS : il s'agit des produits de la structuration socio-économique du secteur informel ou des entreprises de l'ESS existantes. Ils pratiquent l‘investissement solidaire c'est-à-dire l'épargne placée dans la structure financière aussi bien soit sous forme d'entrée dans la banque mutuelle que sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire et l'épargne de partage.

3. Les membres sympathisants ou les personnes physiques ou morales qui militent dans des membres titulaires et/ou actifs de la société financière mutuelle, ouvrent et font fonctionner un compte d'épargne solidaire dans celle-ci. Ils pratiquent l'épargne éthique, l'épargne de partage c'est-à-dire l'épargne déposée sur des supports classiques (livrets bancaires, FCP, ...) mais assortie du reversement d'une partie des intérêts à des activités sociales et solidaires et/ou l'épargne placée sous forme de dépôts bancaires affectés spécifiquement à un financement solidaire.

Le maillon du pays X aura cinq (05) types de structures administratives :

1. Les Assemblées Générales de membres ;

2. Les Conseils d'Administration ;

3. Les Comités de Surveillance ;

4. La Direction Générale ;

5. Les Directions Régionales.

 

F-4)- Les conditions d'intervention dans ces programmes:

1. Les Etats, les organisations multilatérales du développement, les collectivités locales et autres personnes morales : Etablir des relations de partenariat ou de coopération avec le FISA et/ou devenir un de ses donateurs ;

2. Les personnes physiques : Devenir un membre du FISA, d'un ou de plusieurs de ses réseaux et/ou un.de leurs donateurs respectifs

Formulaire d'Identification