Accueil La Société Africaine de Finances Ethiques

A- INTRODUCTION :La Société Africaine de Finances Ethiques (SAFE) est une société anonyme de recherche, de promotion, de vulgarisation et de diffusion des finances éthiques de NUT, le pôle financier de LA FONDATION D'AFRIQUE.

B- OBJET :La SAFE a pour objet:

  • La mise au point des circuits de finances éthiques en Afrique;
  • La promotion de savoir-faire en finances éthiques en Afrique et dans le monde;             Le_Heka2
  • La promotion des financements inovants en Afrique et dans le monde.

B1)- Les circuits de finances éthiques :

Les finances éthiques ou l'investissement socialement responsable (ISR) sont des placements socialement responsables c'est-à-dire qui, à défaut d'intégrer directement une dimension sociale, permettent à l'épargnant de s'assurer que son argent sera utilisé en respectant des critères sociaux et/ou environnementaux. Il s'agit en fait d'un ensemble d'entreprises cotées ou non auxquelles on prête son épargne en fonction du respect de critères minimaux de responsabilité sociale et/ou environnementale.

Les finances islamiques sont de types de placements socialement responsable qui, en accord avec l'éthique de l'islam, sont basées sur deux (02) principes : l'interdiction de l'intérêt, aussi appelé usure et la responsabilité sociale de l'investissement.

Les finances islamiques lient plus étroitement la rentabilité financière d'un investissement avec les résultats du projet concret associé. L'Islam interdit les transactions tant civiles que commerciales faisant recours à l'intérêt (ribâ), à la spéculation (gharar) ou au hasard (maysir).

B2)- Les savoir-faire en finances éthiques :

Les secteurs d'investissement illicites des placements éthiques sont : les jeux de hasard, les activités en relation avec l'alcool, la cigarette, la drogue, la prostitution, la destruction de la biosphère, l'armement, ...

Les secteurs d'investissement illicites des finances islamiques sont les jeux de hasard et/ou les activités en relation avec l'alcool, l'élevage porcin, l'armement, l'industrie cinématographique suscitant ou suggérant la débauche ou la déchéance de l'être humain.

C- LES MEMBRES :Les membres de la SAFE sont de deux (02) types : les actionnaires et les obligataires des projets financiers de cette entreprise de finances éthiques.

D- LES STRUCTURES ADMINISTRATIVES: La SAFE compte six (06) types de structures administratives :

1. La direction générale ;

2. Les comités de gestion de collèges de membres;

3. Les assemblées générales des membres de collèges ;

4. Le conseil d'administration ;

5. Le comité éthique ;

6. L'assemblée générale de membres.

E- LES RESSOURCES de la SAFE proviennent des revenus des activités et des biens meubles et immeubles de cette entreprise.

F- PROGRAMMES : Montage de trois (03) structures d'investissement socialement responsable : le Fonds d'Investissement dans la Culture Africaine (FICA), le Fonds de Développement de l'Afrique (FODA) et Les Caisses Populaires et Solidaires d'Afrique (CAPSA).

Goddess_nutF1)- Le Fonds d'Investissement dans la Culture Africaine en abrégé « FICA » :

F11-Introduction : Le FICA de est un GIE de la SAFE spécialisé dans le financement et l'investissement dans la culture africaine.

F12-Objectifs : Regrouper les personnes physiques et morales d'Afrique et du monde décidées à :

1. Investir dans la réhabilitation, la promotion, la vulgarisation et la diffusion partout où besoin est de la mémoire collective et de la culture africaine ;

2. Investir dans la formation des jeunes du monde entier sur la base des valeurs humaines africaines ;

3. Investir dans la promotion du sport de compétition en Afrique et dans le monde;

4. Nouer des partenariats stratégiques sur le financement de la culture africaine avec diverses organisations (Etats, collectivités locales, organisations multilatérales de développement,  organisations régionales de développement, entreprises, fonds, fondations, ...).

F13-Membres : Les personnes physiques ou morales qui prennent au minimum cent (100) actions du FICA.

F14- Structures administratives : Le FICA compte cinq (05) types de structures administratives :

1. La direction générale ;

2. Les comités de gestion de collèges de membres;

3. Les assemblées générales des membres de collèges ;

4. Le conseil d'administration ;

5. L'assemblée générale de membres.

F15- Les ressources du FICA proviennent des revenus des activités ainsi que des biens meubles et immeubles de ce fonds d'investissement.

F2)- Le Fonds de Développement de l'Afrique en abrégé « FODA » :

F21- Introduction : Le FODA est un GIE de la SAFE spécialisé dans le financement et l'investissement dans l'entreprise en Afrique.

F22- Objectifs : - Regrouper les personnes physiques et morales d'Afrique et du monde décidées à investir dans la création, la reprise et/ou le développement des entreprises commerciales, industrielles, agricoles, financières, de services, ... en Afrique;

                       - Nouer des patenariats stratégiques de financement de l'entrepise africane avec diverses organisations (Etats, collectivités locales, organisations régionales de développement, organisations multilatérales de développement, entreprises, fonds, fondations,  ...).

F23- Membres : Les personnes physiques ou morales qui prennent au minimum cent (100) actions du FODA.

F24- Structures administratives : Le FODA compte cinq (05) types de structures administratives :

1. La direction générale ;

2. Les comités de gestion de collèges de membres;

3. Les assemblées générales des membres de collèges ;

4. Le conseil d'administration ;

5. L'assemblée générale de membres.

F25- Les ressources du FODA proviennent des revenus des activités ainsi que des biens meubles et immeubles de ce fonds d'investissement.

F3)- Les Caisses Populaires et Solidaires d'Afrique en abrégé « CPSA » :

F31-Introduction : Les Caisses Populaires et Solidaires d'Afrique est un réseau africain de coopératives d'épargne et de crédit de la SAFE spécialisées dans les placements éthiques ou socialement responsables.

F32- Objectifs : Implanter dans chaque pays du continent africain une coopérative d'épargne et de crédit spécialisée dans la structuration du secteur informel et des petits métiers des villes et des campagnes de ce pays en entreprises de l'économie sociale et solidaire (ESS).

F33-Membres : Les CPSX (X est le nom du pays concerné) auront trois (03) types de membres :

1. Les membres titulaires ou les opérateurs techniques de l'EES : ils pratiquent la structuration professionnelle de l'informel et des petits métiers et prennent au minimum cent (100) parts du capital social ;

2. Les membres actifs ou les personnes physiques ou morales ainsi que les opérateurs sociaux de l'ESS ou les produits de la structuration du secteur informel et des entreprises de l'ESS existantes : Ils prennent au minimum cent (100) parts du capital social ;

3. Les membres sympathisants ou les personnes physiques ou morales qui militent dans des membres titulaires et/ou actifs : ils ouvrent un compte dans la coopérative d'épargne et de crédit.

F34- Structures administratives : Le CPSX compte sept (07) types de structures administratives :

1. La direction générale ;

2. Les comités de gestion de collèges de membres ;

3. Les assemblées générales de membres de collèges ;

4. Les délégations provinciales ou régionales ;

5. Le conseil d'administration ;

6. Le comité de surveillance ;

7. L'assemblée générale de membres.

F35- Les ressources du CPSX proviennent de :

  • Capital social (parts sociales) ;
  • Réserves légales ;
  • Epargnes ;
  • Dons, legs et subventions ;
  • Emprunts auprès des banques et autres organismes de crédits ;
  • Autres participations.

F4)- Les conditions d'intervention dans ces programmes: Souscrire aux actions, obligations et/ou parts de ces entreprises financières.

Formulaire d'Identification